8 trucs pour conserver vos belles dents

Impact des choix alimentaires sur la santé dentaire

Le processus carieux est le résultat de la présence conjointe de bactéries buccales et de glucides fermentescibles dans la bouche.  La production d’acides diminue le pH et entraîne une déminéralisation de l’émail et rend la dent très vulnérable à la carie.

 

Voici les facteurs alimentaires favorisant le processus carieux

  • Apport en glucides fermentescibles.
  • La vulnérabilité de l’émail dépend du statut nutritionnel de protéines, calcium, phosphore, vitamines C et D et fluor.
  • Le fait d’avoir un plus ou moins grand flot salivaire influence le pH. Le pouvoir tampon de la salive sert à remonter le pH suite à l’ingestion de sucres et diminue la déminéralisation.

 

Voici des habitudes alimentaires à adopter afin de protéger ses dents contre l’érosion dentaire et le processus carieux.

  1. Ne pas siroter un breuvage sucré sur une longue période.
  2. Les aliments sucrés qui collent aux dents et qui restent emprisonnés à des endroits inaccessibles sans le recours au brossage des dents ne devraient pas être consommés entre les repas si le brossage n’est pas prévu.
  3. Exemples d’aliments collants : barres céréalières, les fruits séchés, les biscuits et même les pains ou produits de farine enrichie (pain de farine blanche ou raffinée) car les amidons de ces farines sont réduits en dextrines et celles-ci sont fermentescibles dans la bouche tout comme le sucre.
  4. La présence de protéines ou de lipides dans un repas ou une collation diminue le potentiel cariogène des sucres. La séquence d’ingestion des aliments a un impact sur l’exposition aux sucres fermentescibles. Si les sucres ou dextrines sont consommés avant un aliment non-cariogène comme le fromage, les crudités, le lait ou les noix, les nutriments de ces derniers diminueront leur potentiel cariogène.
  5. Les aliments acides (avec ou sans sucres) doivent aussi être limités et jamais sirotés (jus et boissons aux fruits, boissons gazeuses régulières et diètes et boissons énergisantes).
  6. Les fruits contiennent des sucres intrinsèques, cela signifie qu’ils sont logés à l’intérieur des cellules végétales et sont peu cariogènes.
  7. Le lait contient des sucres extrinsèques, c’est à dire libres et non logés à l’intérieur de cellules végétales mais le lait a tout de même un faible potentiel cariogène à cause des nutriments qu’il contient.
  8. Le miel, les jus de fruits, le sucre de table, les gâteaux et les pains et céréales de farines raffinés contiennent tous des sucres extrinsèques libres car ils ne sont pas logés dans une matrice cellulaire. Ces derniers sont donc très cariogènes.
(Visited 144 times, 1 visits today)