Caroline Tanguay
  • Après quelques années de consultation, de préparation mais également de controverse, la nouvelle version du Guide alimentaire canadien (ci-après : GAC) a finalement été lancée. La version précédente du GAC datait de 2007, mais il s’agissait simplement d’une légère mise à jour du GAC de 1992.
  • L’arc-en-ciel qui nous orientait dans nos choix alimentaires depuis 1992 est remplacé par l’image d’une assiette qui illustre quelle proportion devraient prendre les fruits et légumes, les grains entiers et les aliments protéinés à chaque repas.
  • Le groupe alimentaire des produits laitiers est éliminé de la nouvelle mouture du GAC car ceux-ci se combinent aux aliments protéinés.
  • On a remplacé le concept de « portions spécifiques » par le concept de « proportions dans l’assiette ». Une personne active consommerait tout simplement une assiette plus remplie ou plus grande que son compagnon sédentaire mais dans les mêmes proportions.
  • La moitié de l’assiette est réservée aux fruits et légumes dont les pommes de terre et patates sucrées font partie même si leur contenu en glucides se rapproche beaucoup plus de celui des produits céréaliers de grains entiers. Voici un exemple pourquoi personnaliser le GAC à l’aide d’une nutritionniste est recommandé pour toutes conditions de santé ou gestion du poids.
  • Les grains entiers occupent le quart de l’assiette alors que les aliments protéinés occupent le dernier quart de l’assiette.
  • Les aliments protéinés comprennent une combinaison de protéines animales, marines, laitières (lait, yogourt et fromage) et végétales (noix et graines, légumineuses, tofu et laits végétaux).

Suggestion :  Avez-vous lu Le nouveau GAC : quoi de neuf au niveau des recommandations additionnelles (ce qui ne se voit pas sur l’assiette)?   Lisez cet article pour savoir plus sur le Guide alimentaire canadien

(Visited 126 times, 1 visits today)