Les smoothies

Caroline Tanguay Dtp diététiste nutritionniste

Les « smoothies » : une mode ou une nouvelle façon de consommer des fruits et des légumes ?

Les atouts nutritionnels des smoothies faits « maison »

100 % fruits ou mi-fruits-mi légumes, les smoothies ne cessent de gagner de l’intérêt auprès des consommateurs. Est-ce leur texture lisse et onctueuse qui plait tellement ou le mariage subtil de saveurs fruitées ?

Qu’est-ce qu’un smoothie ?

Le smoothie vient du mot anglais «smooth» qui signifie lisse.  C’est un mélange de fruits et/ou de légumes passés au mixeur. À ces ingrédients peuvent s’ajouter d’autres ingrédients comme par exemple : de l’eau, du jus de fruits frais, du lait de vache ou des substituts végétaux (lait d’amande, de riz de noix de coco, de soya, de chanvre) pour obtenir la consistance souhaitée. Les herbes aromatiques (persil, basilic, menthe, ciboulette…) ou les épices (gingembre, cari, safran, cannelle, girofle) peuvent également apporter une touche d’exotisme supplémentaire.

Les atouts nutritionnels des smoothies

Des fruits et/ou des légumes mixés dans leur intégrité (contrairement aux extracteurs à jus) procure une façon simple et agréable de bénéficier d’éléments nutritifs naturellement présents dans les fruits et légumes frais : vitamines, minéraux, fibres, eau, glucides et antioxydants. Les smoothies présentent de ce fait un intérêt nutritionnel appréciable et apparaissent comme une nouvelle forme de consommation de fruits et légumes. De quoi ravir les consommateurs ayant peu de temps pour la préparation de repas équilibrés maison.

Il suffit d’ajout à votre smoothie préféré une source de protéine (environ 10 grammes) et celui-ci peut devenir une collation post-entraînement idéale pour favoriser la récupération des fibres musculaires en plus de remplir les stocks de glycogène de par l’apport en glucides venant des fruits et légumes. Les options de protéines sont : le tofu lisse, le yogourt grec ou régulier, les laits de vache ou de soya, les protéines végétales ou le lactosérum sous forme de poudres et les œufs.

À vos mixeurs !

Si vous ne disposez pas encore d’un mixeur « blender », c’est le moment d’en acquérir un. Vous pourrez alors vous concocter de délicieux smoothies « maison ».
Laissez libre cours à votre imagination : jouez sur différentes associations de fruits et de légumes et variez ces combinaisons au fil des saisons.

Et les smoothies du commerce ?

Les innovations ne manquent pas. Chaque jour, de nouveaux produits font leur apparition. Bien que les compositions divergent d’un smoothie à un autre et d’une marque à une autre, tous présentent un point commun : les smoothies du commerce subissent un traitement de conservation, soit la pasteurisation. Ce traitement thermique, qui permet d’allonger le temps de conservation n’est pas sans conséquence sur la qualité nutritionnelle: leur teneur en vitamines (notamment les vitamines sensibles à la chaleur comme la vitamine C) est diminuée.  Il n’y a rien de mal à consommer ponctuellement un smoothie du commerce, en remplacement d’un fruit ou d’un légume frais. Cependant, il ne doit pas se substituer totalement aux autres formes de consommation de fruits et légumes.

Le smoothie reste une forme liquide de consommation de fruits et/ou de légumes. Il est important de consommer également des aliments solides, qui nécessitent une mastication et contribuent à un effet de satiété que les liquides ne procurent pas.

Le smoothie contient des fruits et légumes crus seulement. Or il est important de maintenir un juste équilibre entre une consommation de fruits et légumes crus et cuits pour une digestion optimale.

Enfin, le smoothie ne doit pas devenir une boisson à consommer sans modération tout au long de la journée. Ceci pourrait entraîner une diminution de la consommation d’eau et un apport en sucres et en calories trop important dans la journée.

Il est important de rappeler que l’eau est la seule boisson essentielle et indispensable à l’organisme.

En conclusion, il faut de préférence intégrer à nos habitudes alimentaires le smoothie « fait maison » avec modération et en alternance avec d’autres formes de fruits et légumes dans la journée.

 

(Visited 252 times, 1 visits today)