Régime cétogène : Mise en Garde!? Ce que vous devez savoir avant….

La diète cétogène est un régime alimentaire à très basse teneur en glucides (20 à 100 g de glucides par jour).  La diète prescrit une alimentation riche en lipides. En présence de très peu de glucides, ces lipides sont métabolisés et engendrent un état de cétose nutritionnelle.

 

Elle est souvent utilisée dans le cadre de régimes amaigrissants et ne doit pas se confondre avec les régimes hyper-protéinés. Les proportions en macronutriments de la diète cétogène standard sont de 70, 20 et 10% pour les lipides, les protéines et les glucides.

 

Elle est reconnue pour traiter l’épilepsie et semble de plus en plus être une réponse au syndrome métabolique qui atteint les pays occidentaux (obésité, diabète, hypertension) et une prévention contre de nombreuses maladies dégénératives et possiblement de cancers. Elle est aussi proposée pour traiter le syndrome des ovaires polykystiques.

 

Les points positifs du régime hypocalorique cétogène par rapport à un régime hypocalorique standard varient selon les études mais l’on retrouve :

  • Diminution de la pression sanguine
  • Meilleurs contrôles de la glycémie et le l’hémoglobine glyquée quoique les études sont insuffisantes pour déterminer l’efficacité dans la prévention du diabète de type 2 seulement.
  • Augmentation du HDL-chol
  • Diminution des triglycérides
  • Augmentation de la satiété
  • Meilleur niveau d’énergie et meilleure qualité du sommeil
  • Meilleure qualité des tissus : peau, ongles, cheveux

 

Les points négatifs sont non-négligeables :

  • Plusieurs restrictions et isolement social
  • Carences nutritionnelles en vitamines et minéraux
  • Diminution de la masse osseuse
  • Difficulté de manger au restaurant ou en voyage
  • Solution temporaire seulement
  • Développement de troubles alimentaires
  • Troubles gastro-intestinaux (constipation, diarrhée)
  • Fatigue, maux de tête, faiblesses
  • Mauvaise haleine
  • Complications médicales
  • Perte de masse musculaire
  • Augmentation du LDL-chol (mauvais cholestérol)

 

Effets du régime hypocalorique cétogène en comparaison avec le régime hypocalorique :

Perte de masse adipeuse : Même perte si les 2 régimes apportent le même déficit calorique.

Masse maigre : Perte de masse maigre plus importante avec le régime cétonique à court et long terme.

Performance aérobique : diminution plus importante.

Performance anaérobique : diminution plus importante.

Force musculaire : environ la même performance ou inférieure.

 

Précautions pour appliquer le régime cétogène avec perte de poids  (4 à 6 mois selon les études):

  • Ne pas consommer moins de 500 cal de moins que le métabolisme basal
  • Prise de supplément alimentaire de vitamines, minéraux et de fibres
  • Hydratation adéquate
  • Activités physiques pour stimuler la résistance musculaire
  • Pour éviter le syndrome de réalimentation, il faut réintégrer les glucides à raison de 10-15 g par jour par palier d’une semaine jusqu’à l’atteinte de 150 g par jour. Ensuite revenir vers la distribution habituelle des macronutriments.
  • Réduire les lipides en parallèle avec l’augmentation des glucides (même apport calorique)
  • Poursuivre avec un régime hypocalorique normal jusqu’à l’atteinte des objectifs.
  • Mesurer le poids aux 2 jours pour ajuster l’apport alimentaire pour le maintien du poids corporel.

La supervision d’une nutritionniste est essentielle pour choisir l’approche la mieux adaptée à votre condition de santé ainsi que pour éviter des complications possibles.  Elle vous assistera pour atteindre vos objectifs sans carences nutritionnelles et pour planifier la transition vers l’alimentation normale.

(Visited 1 049 times, 2 visits today)