Les soupes-repas constituent–elles un repas complet et qu’en est-il des soupes-repas du commerce ?

soupes-repas du commerce

En hiver, quoi de meilleur qu’une bonne soupe chaude ? Nourriture réconfortante par excellence, la soupe-repas est maintenant disponible en conserve. Mais ces soupes constituent-elles vraiment une solution comme repas équilibré et complet ? Est-ce que ça vaut vraiment la peine de préparer sa propre soupe-repas maison?

Les critères à surveiller pour l’achat de soupes-repas prêtes à manger sont les suivants :

  • Teneur en protéines : Un repas devrait compter de 20 à 30 g de protéines selon les besoins individuels.
  • Teneur en lipides : Une portion devrait contenir moins de 10 g de lipides venant principalement des aliments et non des huiles raffinées ajoutées.
  • Quantité suffisante de légumes : Une portion de soupe devrait fournir au moins 2 portions de légumes, soit une tasse de légumes cuits.
  • Quantité raisonnable de sodium : Une portion ne devrait pas dépasser 600 mg de sodium.
  • Absence d’ingrédients et d’aliments transformés : Visez les listes d’ingrédients les plus simples possibles.

 

L’avantage des soupes-repas maison 

  •  Possibilité de contrôler la teneur en sodium.
  • Bien équilibrer les viandes et substituts (environ 100 g) avec un féculent (demie à une tasse cuit de riz, quinoa, orge, pâtes, pommes de terre, courge butternut, panais) et les légumes verts (1 tasse)
  • Évitement d’ajout de matières grasses.
  • Possibilité d’ajouter tous les légumes désirés et d’éviter le gaspillage des légumes au réfrigérateur.
  • Dans un bouillon maison ou acheté faible en sodium, il est simple de faire une soupe repas rapidement en utilisant des légumes congelés, des restes de riz ou de quinoa et une source de protéines (restant de viande ou de poulet, des crevettes, du tofu ou des légumineuses).

 

(Visited 101 times, 1 visits today)