Pourquoi prendre des probiotiques?

En 2001, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont donné une définition officielle des probiotiques qui sont des « micro-organismes vivants (bactéries ou levures) qui, lorsqu’ils sont ingérés en quantité suffisante, exercent des effets positifs sur la santé, au-delà des effets nutritionnels traditionnels ».

Quels sont les bienfaits sur la santé?

  • Ces bactéries ou levures aident à la digestion des fibres
  • Stimulent le système immunitaire
  • Préviennent ou traitent la diarrhée infectueuse ou du voyageur
  • Des recherches sont actuellement menées pour comprendre le rôle des probiotiques dans la protection de l’organisme face aux inflammations intestinales
  • Facilitent la digestion du lactose : la fermentation du produit laitier conduit à la transformation du lactose, responsable de l’intolérance, en acide lactique qui lui est digeste
  • L’acide lactique présent dans les probiotiques a un autre effet positif sur la santé : il facilite l’absorption du calcium, du fer et du phosphore
  • Les probiotiques soulagent les symptômes du syndrome de l’intestin irritable : réductions des douleurs abdominales, flatulences, ballonnement et régularisation du transit intestinal
  • Les probiotiques préviennent les complications dues aux antibiotiques et aux infections nosocomiales (infection contractée dans un établissement de santé)

Pour que les probiotiques aient un effet bénéfique sur la santé, il faut que plusieurs conditions soient réunies.

  • Ils ne doivent donc pas être dégradés à la suite de leur passage dans l’estomac et que les souches soient capables de résister à l’acidité gastrique, aux sucs pancréatiques et à la bile;
  • Parviennent vivants dans le côlon et en nombre suffisant : l’acidité de l’estomac détruit 90% des probiotiques ingérés. Les suppléments de gélules entérosolubles (solubles dans l’intestin) sont donc préférables;
  • Que les bonnes souches soient sélectionnées pour l’effet recherché (ex. : dans Lactobacillus acidophilus, il existe des milliers de souches dont chacune a un effet différent) ;
  • Un ingrédient important pour garantir la survie et l’efficacité des probiotiques  est l’humidité relative résiduelle qui doit être de moins de 4 %;
  • Que les cures soient d’au moins 10 jours par mois ;
  • Que la démonstration de leur bénéfice ait été faite tant chez l’être humain sain que chez le malade.

Quelles sont les sources alimentaires :

  • Les yogourts (les probiotiques contenus le plus souvent dans les yogourts sont le lactobacillus bulgaricus, le streptococcus thermophilus et et le lactobacillus bifidus ou Bifidobacterium)
  • Les produits fermentés contenant des bactéries lactiques et acides, obtenus par fermentation lactique: Légumes marinés (choucroute, haricots, cornichons, kimchi), les produits à base de soya (miso, natto, sauce tamari, tempeh, doenjang), le babeurre et le kéfir  (lait fermenté)
  • On retrouve aussi les probiotiques dans la levure de bière qu’on peut utiliser pour la réalisation de pâtes à pain ou à pizza.

Sous forme de suppléments, il est recommandé de consulter votre professionnel de la santé comme votre nutritionniste ou votre pharmacien pour vous assurer de faire l’achat du produit le plus adapté à votre condition.

Références : Probiotics future directions Am J Clin Nutr2001;73 (suppl):1152S–5S, passeportsante.net

(Visited 155 times, 1 visits today)