QUATRE FAÇONS RÉALISTES DE MANGER PLUS SAIN CE MOIS-CI !

QUATRE FAÇONS RÉALISTES DE MANGER PLUS SAIN CE MOIS-CI !
Mars : c’est le mois de la nutrition le thème de cette année : découvrez le pouvoir des aliments.
Voici le premier article de 4 pour vous aider à faire des changements concrets dans votre alimentation.

QUATRE FAÇONS RÉALISTES DE MANGER PLUS SAIN CE MOIS-CI !

1. Optez pour la couleur

En cas de doute, jetez un peu de couleur dans votre assiette – la couleur naturelle, c’est-à-dire. Le vert ou le orange des légumes croquants ainsi que le rouge et le bleu des petits fruits des champs rendront non seulement votre repas digne des photos sur les réseaux sociaux, mais ils vous donneront un coup de pouce pour plein d’antioxydants !
Astuce: Ajouter des épinards et des bâtonnets de poivrons oranges à votre salade ainsi qu’une poignée de bleuets à vos céréales.

2. Mangez des collations équilibrées entre les repas

Les collations permettent de contrer les baisses d’énergie, d’avoir un meilleur contrôle de la glycémie, d’éviter d’être affamé aux repas (et de manger une double portion), de contrôler les envies de fringales et d’intégrer à son alimentation des éléments nutritifs parfois absents des repas pris sur le pouce.
Astuce: Une collation équilibrée peut être faite à partir d’un fruit ou d’un légume préféré, et d’une source de protéine (humus, noix, fromage, etc.).

3. Connectez vous à vos signaux de faim et satiété

C’est génial d’avoir une alimentation variée et équilibrée. Toutefois, si on mange en 5 minutes avec peu de mastication, les nutriments ne seront pas ingérés à leur pleine capacité. Chaque repas devrait durer un minimum de 20 minutes, le temps de nous permettre de bien mastiquer, de bénéficier des nutriments au maximum et de donner la chance au cerveau de recevoir l’information d’un sentiment de satiété.
Astuce: Séparez votre repas dans votre assiette en 2. Après 50% de votre assiette, posez-vous la question si vous ressentez encore une vraie faim ou pas ? Pourriez-vous laisser quelques bouchées ?

4. Diversifiez les sources de protéines

Certaines protéines sont d’origines animales (viandes, volaille, poisson, fruits de mer, œufs et produits laitiers) et d’autres sont végétales (graines, noix, soya, légumineuses). Quand vous variez vos sources de protéines, vous maximisez la chance d’avoir pleins de bons nutriments différents.
Astuce: Au moment de planifier vos repas, couchez sur papier une variété de protéines et composez vos repas avec ceci.
Références:
  1. DUBOST Mireille. La nutrition. 3e édition, Montréal, Chenelière Éducation, 2005, 366 pages
  2. Les diététistes du Canada. Mois de la nutrition 2023. https://www.dietitians.ca/Advocacy/Nutrition-Month/Nutrition-Month-2023?lang=fr-CA, En ligne, page consultée le 22 février 2023
  3. Miquel-Kergoat S, Azais-Braesco V, Burton-Freeman B, Hetherington MM. Effects of chewing on appetite, food intake and gut hormones: A systematic review and meta-analysis. Physiol Behav. 2015;151:88-96. doi:10.1016/j.physbeh.2015.07.017
  4. Zhang Y-J, Gan R-Y, Li S, Zhou Y, Li A-N, Xu D-P, Li H-B. Antioxidant Phytochemicals for the Prevention and Treatment of Chronic Diseases. Molecules. 2015; 20(12):21138-21156. https://doi.org/10.3390/molecules201219753
(Visited 404 times, 1 visits today)